A propos du Ryner Club

Au chant : Flach

A la guitare : Jack

A la batterie : Momo

Aux claviers & samples : Francky

A la basse : Stef

Ryner Club Family Dead, « voici le genre même de groupe hors du temps, dont l'univers laisse tout sauf indifférent. On aime, ou on n’aime pas, avec excès dans les deux cas et qui ne se laisse pas avoir par son originalité. Enchantement... le mot est faible, mais il est juste ». Merci Break Musical, webzine breton, on aurait pas trouvé mieux !  
L’histoire du Ryner débute en 2011 par la rencontre de 5 musiciens ayant tous évolués dans les années 90-2000 dans différentes formations rock dijonnaises et parisiennes. Si nous nous nourrissons de nos influences, issues de la scène française comme Noir Désir, Hubert Félix Thiéfaine ou bien encore Alain Bashung mais aussi internationale comme Nirvana, 16 Horsepower, Kula Shaker, The Clash ou bien encore Rage Against The Machine, nous  entendons bien faire valoir notre différence.
Au delà des rythmes Rock & Folk, nous nous réclamons d’une « Protest Song à la française » où l’écriture est au centre de la création musicale. Sur fond de critiques sociétales, « Front Occulaire 253910 », « Parbar led 144 », « Nous sommes » ou bien encore « Return to the maze », « Landru’s cooking »,  l’écriture se fait comme des instantanés photographiques, des clichés sépia que la musique vient illustrer sans pour autant s’effacer. Nous sortons des gabarits de la nouvelle scène française par notre empreinte résolument rock et blues ou la noirceur des textes fait écho à la violence des riffs. « Le Ryner Club Family Dead, c'est une présence musicalement très forte, émotionnellement frappante et une assurance de gladiateur » dit de nous Break Musical.